LA CONCENTRATION EST UN EXERCICE DE MAÎTRISE

Arriver à se concentrer, ce n’est pas plus qu’un exercice cognitif. Difficile pour certains individus, notamment ceux atteints d’hyperactivité ou de troubles sévères de l’attention, naturel pour d’autres. Alors pourquoi parler d’autonomie ? car les réponses sont en vous et vos capacités cognitives. Vous n’avez pas besoin d’être coaché, motivé et accompagné par d’autres pour y arriver. Votre cerveau est fait pour. 

La concentration est un mode de travail productif. C’est une capacité à faire abstraction de son propre environnement pour focaliser sur une seule chose. Depuis quelques années, nous nous rendons compte que le multi-tâche n’est pas une méthode de travail efficace car à l’opposé même de la concentration. Avant de doper sa concentration, il faut définir ce qu’il en est :

  • 💪 Une période d’activité neuronale intense.
  • ⛳️ Une convergence cognitif vers un seul point.
  • 📍 Une focalisation de pensée et d’exécution.

    Ce recentrage est la clé même pour arriver à se concentrer et éviter de s’éparpiller. Parallèlement, c’est un des adjectifs typique de l’introversion, qui, étymologiquement signifie “Se tourner vers l‘intérieur”, sous entendu de soi, de son propre univers. Pour doper sa concentration, nous pouvons donc, commencer à  entrer en introversion (qui est un mode de réflexion éphémère à contrario d’un profil de personne introverti).


CONTRÔLER & ACCUEILLIR SON INTROVERSION

Les bienfaits de l’introversion pour augmenter sa concentration

Loin de penser que notre environnement interne est restreint ou vide, l’introversion est un exercice psychologique pour se débarrasser des distractions et canaliser notre énergie sur une seule voie. Si les personnes introverties ont longtemps été considérées comme souffrantes ou dysfonctionnantes, cette croyance s’estompe aujourd’hui. Nombreux sont les introvertis ayant pris la “parole-écrite”, grâce à la diffusion massive de la rédaction sur Internet, pour parler de leur fonctionnement. Car chaque profil, introverti ou extraverti, possède ses failles. Ce premier possède des atouts indéniables pour favoriser la concentration :

  • La prise de conscience rapide
  • Le questionnement (et remise en question) perpétuelle
  • La gestion exceptionnelle du temps
  • L’organisation efficace de l’énergie
  • L’écoute de son propre corps
  • La connaissance de soi
  • La capacité d’apprentissage
  • L’autonomie totale
  • L’observation judicieuse
  • La quiétude de la solitude
  • Le mono-tasking ou le travail à l’unité
  • La forte capacité de concentration

Favoriser son entrée en introversion

Pour passer en mode “Focus” inspirons-nous des introvertis en mimant leurs caractéristiques :

  • 🏝 La solitude : s’isoler du reste du monde est le meilleur moyen de favoriser sa concentration, qui plus est, en autonomie totale. Plus de distractions humaines !
  • 🤔 Le questionnement, qui s’apparente à de la préparation pure et dure. C’est remettre en question les tâches en elles-même : leurs importance et leur intérêts pour prioriser et développer une motivation suffisante pour focaliser
  • La gestion du temps et de l’énergie pour être en accord avec soi-même : son mental et son corps. C’est aussi arrêter d’avoir l’impression de se gaspiller et, sereinement, effacer les pensées stressantes qui coupent les moments de concentration
  • 😌 La quiétude, pour évacuer le stress et permettre au cerveau de ne penser qu’à une seule chose en ce moment précis. C’est être complètement mono-tâche et mono-réflexion.

VISION SUR LE LONG-TERME + OBJECTIFS À COURT TERMES = CONVERGENCE

L’inquiétude, ennemi de la concentration

Si vous avez du mal à vous concentrer, ce n’est pas souvent un problème physiologique ou une faille de votre système cognitif. Le défaut se porte plus sur votre manière de penser :  votre conscience. Cela s’apparente au stress, aux angoisses, aux inquiétudes qui vous empêchent de penser à autre chose que ces dernières. Est-ce que vos peurs, vos doutes, vos questions sans réponses et l’inconnu reviennent à l’esprit lorsque vous essayez de vous concentrer ? Pensez d’abord à chasser ces pensées de votre cerveau avant de vouloir vous concentrer. Pour cela, programmez et planifiez des moments précis où vous devrez répondre à ces questions ou traiter ces inquiétudes sur plusieurs jours, semaines ou même mois.

La précision, outil de focalisation

En plus de la planification qui permet de se délester de pensées et d’idées apparaissant de manière “sauvage”, la précision dope la concentration. Car c’est un mode de travail de convergence, la focalisation des détails est le but même de la concentration. Lorsque nous sommes focus, nous nous attelons à des tâches plutôt difficiles mais précises. L’activité neuronale étant très haute, notre capacité intellectuelle est au plus haut point : c’est un pic de concentration. Nous réfléchissons plus vite et mieux. Mais la capacité de concentration n’est pas illimitée. N’essayez pas de rester concentrer toute la journée : cela est physiquement impossible. C’est pourquoi la concentration est destinée à réaliser des tâches précises à un moment propice, à contrario des pics de créativités qui nous permettent d’exceller dans la génération d’idées par la divergence.


DÉCOUVRIR & OPTIMISER SES PICS DE CONCENTRATIONS

Trouver ses périodes propices au “Focus”

Si la concentration n’est pas éternelle, il faut déterminer les moments où elle est possible pour l’optimiser naturellement. Doper sa concentration c’est tout d’abord la préparer pour l’optimiser et ensuite seulement, augmenter ses performances. Il existe des créneaux horaires où notre activité neuronale est à son apogée. Pour cela, il est essentiel de se reconnecter à son corps et de l’écouter. Ressentir ses messages et les interpréter avec les actions que nous lui faisons subir. C’est prendre conscience de notre horloge biologique et physiologique à court-terme. 

Chaque journée suit un protocole neuronal : éveil, intensité cérébrale, fatigue, rupture, intensité physique, endormissement … Pour déterminer votre pic de concentration, cherchez le créneau horaire qui vous permet de réaliser le travail le plus difficile et de l’éclaircir (ou de le “dégrossir”).

Planifier ses pics de concentration

Nous en revenons aux caractéristiques des introvertis : l’organisation ! S’organiser, c’est préparer, planifier et programmer. Pour cela, il faudra définir la plage horaire où nous ressentons cette période propice à la concentration. En fonction de :

  • 🏖 L’environnement : faible en distraction, minimaliste, calme, silencieux, solitaire
  • 🏋️‍♂️ L’activité physiologique : énergie neuronale, pic de performance cognitif, rythme cardiaque modéré
  • 🧘‍♂️ L’état psychologique : sérénité, sentiments apaisés, émotions stables

Testez d’entreprendre des tâches plus ou moins difficiles et des projets plus ou moins flous aux différents créneaux horaires. Quels sont ceux où votre travail a été réalisé le plus rapidement et facilement ? Il se pourrait que vous tenez votre pic de concentration ! Très souvent, il se situe le matin entre 5h et 10h sur une durée de 90 à 120 minutes. Mais cela n’est ni une norme, ni une généralité.

CRÉER SON PROPRE PLANNING SUR LE LONG TERME POUR OPTIMISER SA FOCALISATION

    S’il y a un moyen de doper sa concentration au delà de l’environnement propice, c’est bel et bien la planification. Je ne le dirais jamais assez que, grâce à la création d’un planning, nous forgeons notre vision à long-terme. Ainsi le stress lié aux doutes s’évapore avec le brouillard d’un avenir aléatoire et incertain. Créez votre propre modèle de planning de travail, découpez vos journées en fonction de votre état physiologique, psychologique et votre horloge biologique. 

Il existe autant de sorte de plan journalier qu’il existe d’individus. C’est pour cela que je vous transmet mes méthodes pour créer un planning de travail qui pourra doper votre concentration, entre autre. Vous y découvrirez comment organiser vos tâches, des plus difficiles, aux plus désagréables en passant par celles qui nécessitent convergence, donc concentration !


Cet article est une extension de l’Intégrale du Planning de Travail Autonome, disponible en version digitale.


Sources annexes sur la concentration & la productivité :